Paroles du dedans (oratorio)

Olivier Brunhes

2017

"Dans les yeux des enfants j’ai vu des lambeaux de rêves Accrochés aux pupilles dilatées par la dope, Comme des filaments de plastique accrochés dans les barbelés."

En 2014 et 2015, je suis allé écrire un spectacle avec des détenus de la maison d’arrêt du Val d’Oise. 

Parti de rien, je n’avais qu’un lot de promesses non tenues dans les poches. Assez désorienté, souvent trimballé par des interlocuteurs peu fiables.

Finalement cette épopée m’a conduit sur une Scène Nationale, Paroles du dedans a reçu le Prix Diversité Culturelle 2015, remis en grande pompe par une coalition prestigieuse, Le Monde a consacré une pleine page à l’aventure, France Culture a dédié un journal de sa rédaction à ce spectacle…

Mais comment raconter tout cela ? Il faudrait parler de deux ministres de la Culture, d’attentats, de l’assaut de Saint-Denis, de la disparition de mon interlocutrice principale, de juges incertains, de chacun des détenus, de surveillants molestés, de désespoir et de rigolades, d’injustice… Il faudrait parler d’acteurs professionnels entrés avec moi en prison, moins bons que des détenus. Il faudrait parler de ma convocation devant un directeur d’établissement pénitentiaire en compagnie de Florence Aubenas. Il faudrait parler de la genèse de ces textes incandescents, de mon écriture avec les détenus. Il faudrait parler d’une danseuse, d’une actrice et d’un musicien venus apporter de la lumière dans ces cages humaines. Il faudrait dire tout ça comme un conteur. 

L’oratorio des barreaux ou les tribulations d’un auteur en taule, ce pourrait être l’intitulé de ce spectacle.


Spectacle créé au Théâtre Studio d'Alfortville en mars 2017, repris au théâtre de Belleville en avril, au Onze Gilgamesh Belleville (Avignon off) en juillet, et à Châteauneuf-sur-Cher (les Bains-Douches de Lignières) en décembre 2017.



Distribution

Avec Olivier Brunhes, Séverine Vincent, Jean-Philippe Viret (contrebasse), Claude Barthélemy (guitare) Lumière: François Duguest
«Parfois on entend les âmes grincer, ici, on sent le grain de la souffrance comme du papier de verre usant les organismes, le désespoir à fleur de peau, les soubassements obscurs du sang et des larmes, des têtes frappées contre les murs, des morts et des rescapés, spectres rôdant, lambeaux de vivant, lointains souvenirs du dehors, des fantômes peuplent nos rencontres. On me donne en partage la mauvaise bouffe, les mauvaises nuits, les coups de vice, les coups de sang, les coups de gueule –avec leur fracas d’os, les lames affutées sur le ciment-, la rancœur et la rage en bandoulière. C’est le bouquet du dire. Toutes les histoires en prison sont tournées vers la prison.».

Presse

17 décembre 2017, par

Le Berry Républicain - « Une lecture musicale rythmée par des mots de prisonniers »

Accompagné à la contrebasse par Jean-Philippe Viret, Olivier Brunhes a commencé la lecture d'un texte écrit en prison et le rythmé des mots a donné vie à l'histoire.

14 décembre 2017, par

Les échos du Berry - « Paroles du dedans avec Olivier Brunhes »

Le théâtre des Bains-Douches de Lignières propose un spectacle à domicile intitulé Paroles du dedans, avec le comédien Olivier Brunhes. Auteur associé aux Bains-Douches durant la saison dernière, Olivier Brunhes est aussi metteur en scène, dramaturge et romancier reconnu. Ses pièces (La Famille, Le ...

Prochains événements

Aucun événement n'est prévu pour le moment...